Communiqué de presse; 20 octobre 2009

 

LYCEES DE LEVALLOIS ET COURBEVOIE : LE DIALOGUE DE SARKOZY CEST LA POLICE !

 

 

 

Le 20 octobre est une journée de mobilisation contre les attaques du gouvernement des lycéens appelée à Sèvres-Babylone à 14h30 par des syndicats et des associations. Hier, au lycée Léonard de Vinci (Levallois 92 nord) s'est tenue une assemblée générale des lycéens qui a réuni une centaine d'élèves. Elle a voté le blocage du lendemain. Ce matin, les forces de police étaient présentes en masses (10 cars de gendarmes mobiles, une centaine d'agents : police nationale, municipale, gendarmerie...). Les lycéens ont donc décidé de ne pas bloquer. Une autre assemblée générale a eu lieu à 8h est a décidé d'aller aider les lycéens de Paul Lapie (Courbevoie, à 30min) qui étaient en train de bloquer leur lycée depuis 7h20 du matin. Les lycéens de Courbevoie et de Levallois, après avoir débrayé un lycée à proximité de Paul Lapie, sont parti en cortège à Léonard de Vinci dans le but d'expliquer pourquoi il fallait venir en manif. Revenu à Levallois, les forces de l'ordre se sont interposées devant le lycée Vinci avec une extrême violence par deux fois : des élèves se sont fait gazer et on perdu conscience quelques minutes, des coups ont été reçu, une jambe a été tordue volontairement par un agent disposant de l'autorité publique. Nous condamnons très fortement cette répression, alors que les lycéens manifestaient de manière pacifiste pour une éducation de qualité, pour le retrait des suppressions de postes, contre les réformes au rabais... Nous voyons bien ici, que contrairement à ce qu'a annoncé Sarkozy, le gouvernement n'est pas prêt à discuter avec les lycéens.

 

Photos et vidéos trouvables sur internet